top of page

Les transactions de Trevali Mining interrompu

La société canadienne Trevali Mining a interrompu ses transactions lundi et a déclaré que deux de ses dirigeants étaient détenus au Burkina Faso à la suite d'une inondation survenue en avril qui a tué huit mineurs.


La société n'a pas donné de raison à l'arrêt des transactions à la Bourse de Toronto. Elle a indiqué qu'elle s'attendait également à ce que la négociation soit interrompue à la Bourse de Lima, à l'OTCQX et à la Bourse de Francfort, et que ses actions ordinaires pourraient être retirées de la cote.

L'un des trois principaux actifs de Trevali est la mine de zinc de Perkoa au Burkina Faso, où les activités sont suspendues depuis que des pluies torrentielles ont provoqué des inondations soudaines le 16 avril.

Les eaux de crue ont violé les contrôles de sécurité de la mine et ont submergé le site avec huit travailleurs dans les profondeurs. Leurs corps ont été retrouvés après de longues recherches.

Un directeur de la mine de Perkoa et un directeur de Byrnecut, l'entrepreneur de la société, ont été arrêtés et doivent répondre de charges liées à l'inondation, a déclaré la société dans un communiqué. Elle n'a pas fourni de détails supplémentaires.


Le procureur général du Burkina Faso n'a pas pu être joint immédiatement pour un commentaire.

Le Premier ministre du Burkina Faso a déclaré peu après l'inondation que les dirigeants de la mine étaient interdits de quitter le pays pendant que des enquêtes étaient menées sur les causes de l'accident.


Trevali a déclaré qu'elle avait été prise au dépourvu par l'inondation, qui s'est produite pendant la saison sèche habituelle du pays d'Afrique occidentale

Posts similaires

Voir tout

Minière Africaine Copyright © 2022 Minière Africaine. All rights reserved.

bottom of page