top of page

Egis et SETEC nommés conseillers techniques pour le projet Simandou

Le groupe français d’ingénierie Egis a été nommé comme partenaire technique afin de supporter la Compagnie du Transguinéen pour la construction du chemin de fer reliant la mine de Simandou et le futur port en eau profonde de Forécariah. La mine de fer de Simandou sera exploitée par Rio Tinto et SMB-Winning. Les travaux devraient débuter en mars. Le contrat accordé à Egis et à son partenaire français Setec s’étend sur 26 mois.


L'entreprise Egis est dirigée par Laurent Germain. Elle est principalement détenue à 40% depuis janvier 2022 par le fonds d'investissement Tikehau Capital dirigé par Cécile Cabanis, Henri Marcoux et Thomas Friedberger. C'est Régis Dumay, CEO de la branche transport de Egis, et Arnaud de Rugy, directeur Afrique de Egis qui ont été en charge des négociations avec le pouvoir de Conakry. L'entreprise française Setec, dont la branche Afrique est dirigée par Thibault Leplingle, agira aux cotés de Egis. Michel Kahan est le CEO de Setec et Anne-Marie Choho la directrice générale.


C'est le deuxième contrat pour Egis en Guinée ces derniers mois. En effet, après le rachat par l’État de la SOGEAC (Société de gestion et d’exploitation de l’aéroport de Conakry), Egis s'est vu confié fin décembre un contrat d’assistance technique notamment sur la gestion administrative et financière de la SOGEAC et de l’aéroport international Ahmed Sékou Touré.

Posts similaires

Voir tout

Rio Tinto déboursera 6,2$ milliards pour Simandou

C'est la somme que Rio Tinto à travers la Joint-Venture Simfer Jersey Limited s’apprêterait à débourser pour développer les blocs 3 et 4 du projet de fer de Simandou, le projet d'infrastructure ferro

Minière Africaine Copyright © 2022 Minière Africaine. All rights reserved.

bottom of page